23/10/2008

Solitude

Dire que je ne vais pas mieux serait faux.

J'avance, je vis, je m'occupe des enfants, nous allons nous promener, je cherche du travail, je fais des projets d'achats, deux fois par mois je participe à un club photo, je m'investis dans la décoration de l'appartement, cet après-midi j'ai fait connaissance avec ma nouvelle et première machine à coudre ....... Ce n'est pas triste et je ne suis pas prête à coudre quelque chose mais je devrais y arriver quand même un jour !

Bref je remplis mes journées et je ne m'ennuie pas mais je ressens encore de grands moments de solitude comme ce soir. C'est peut être à cause de l'hiver proche et du froid qui s'installe, la tombée de la nuit plus rapide et qui le sera encore plus ce week end avec le passage à l'heure d'hiver. Je ne le vois plus, je l'entends rarement au téléphone, j'arrive à jouer à cache cache et ne pas me retrouver au même endroit en même temps que lui. Je suis en train de tourner la page mais je me sens encore liée à lui. Une phrase qu'il a écrite à côté de son pseudo sur la messagerie instantanée a fait naître en moi un sentiment de jalousie : "Ne pas s'emballer, garder la tête froide, mais...... "c'est idiot car je ne sais pas de quoi il s'agit mais je me fais déjà tout un film et je me fais mal. L'autre jour j'étais en voiture et j'ai aperçu sa fille, la colère était toujours en moi même si elle laisse la place à l'incompréhension. Je ne peux pas encore les voir d'une façon sereine.

Il me manque. La "solitude" me pèse mais j'ai le sentiment qu'il faudra que je m'y habitue car je pense qu'elle est "mon compagnon" pour très longtemps.

23:04 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

21/10/2008

Le serpent se mord la queue

serpent se mord la queueQuand j'étais dans le Nord de la France et que j'envisageais d'expatrier ma personne et mes enfants dans les Hautes Alpes, je me suis bien sûr mise en peine de chercher du boulot, histoire de ne pas avoir galérer (hum .......). Régulièrement je surveillais le site de l'ANPE et j'envoyais des tonnes de candidatures spontanées ; et il est arrivé que j'envoie l'un et l'autre courrier chez un même employeur qui a refusé ma candidature.

J'ai finalement déménagé, j'ai trouvé un remplacement d'un congès de maternité. Une fois le contrat terminé, j'ai répondu à nouveau à une annonce de l'ANPE et l'employeur a refusé une nouvelle fois ma candidature. Le nom de l'employeur ne m'était pas inconnu : j'ai cherché dans mes archives et bingo ! j'ai retrouvé les lettres (spontanées et réponses à offre) que je lui avais envoyées alors que j'étais encore dans le Nord !.......

Par un bel après midi de mai alors qu'il pleuvait ........... Adecco (agence intérim) m'appelle et me propose une mission de remplaceemnt d'une durée de quinze jours chez .............. ce fameux employeur ! La mission se déroule relativement bien, même si le travail ne correspond pas tout à fait à ma formation mais qu'à cela ne tienne je suis trop contente de travailler. Une semaine après la fin de la mission, il me téléphone et me propose un CDI mi-temps parce que la l'employée en poste n'a pas souhaité poursuivre le travail après la fin de la période d'essai.

J'accepte. J'essaie de prendre mes marques, d'apporter un peu de neuf dans l'organisation bureautique mais je suis toute de suite freinée par un "Cela fait 20 ans que l'on procède ainsi, ça se passe bien, y a pas de raison qu'on change." Et toc ! je me sens prisonnière d'une routine à tuer toute bonne volonté d'innovation !

Un mois après, alors que je consultais le site de l'ANPE pour trouver un autre mi-temps ou un autre job, je me suis rendue compte qu'il cherchait une autre employée pour mon poste !

Trois mois plus tard, à la fin de la période d'essai, il m'a annoncé qu'il se passerait de mes services !....... C'était mi-septembre.

Ce matin, au courrier, je reçois une gentille lettre de l'ANPE me proposant du travail. J'étais déjà toute contente et fébrile de lire la suite ; Hé bien devinez chez qui l'agence veut me propose du travail ? Hé oui, chez ce même employeur !

La nouvelle règlementation pour lutter contre le chômage prévoit de sanctionner le chômeur qui aura refusé deux propositions "raisonnables" de la part de l'ANPE mais qu'en est-il de l'employeur qui recrute à tour de bras et "jette" les employées au bout de trois de périodes d'essai (d'ailleurs un essai de 3 mois me parait un délai bien long pour une simple employée) ?

23:21 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/10/2008

Branle-bas de combat matinal

stressDébut de journée sur les chapeaux de roues !

Je passe sur la course du matin à la salle de bains : Entre maman et la fille il faut s'organiser ! Par contre il faut stimuler le petit : vas te laver les dents, laves toi, coiffes toi, mets bien ton pull,.... Moi je m'étais déjà bien démenée : rangement du lave-vaisselle, rechargement avec la vaisselle du petit déjeuner, préparation du sac de piscine et du goûter, dépôt du sac de piscine près de la porte d'entrée pour être bien certain de ne pas l'oublier en partant !

Enfin, la fille est partie au lycée et nous, nous sommes enfin prêts. Je mets la laisse à Chippie et zou nous voilà partis.

Arrivés près de l'école, Chippie avait une grosse envie .......... Je sors le "sac à crottes" de son étui, je ramasse sous les yeux écoeurés des passants (Ben oui M'sieur Dame, mais dans la rue il n'y a pas de chasses d'eau ; je suis propre  ; donc je ramasse ! Na !). Axel me demande pour traverser la route seul (le passage est protégé par des feux tricolores, et ici les automobilistes sont en général assez respectueux des piétons). Je le laisse faire mais arrivé au bord du trottoir il se retourne vers moi catastrophé ! Et là bingo ça fait tilt dans mon petit cerveau dont les neurones sont déjà emberlificotés tôt le matin dans les échaffaudages de plans pour me libérer de l'ANPE .......... : le sac de piscine est resté bien sagement près de la porte d'entrée de l'appartement ! Je rassure le petit et lui dit que je retourne le chercher tandis que lui se dirige vers l'école.

Je marche rapidement, tire sur la laisse parce que Chippie a envie de renifler cet arbre là, parce que Chippie a envie d'aller dire bonjour au gentil petit chien à sa mèmère dont elle ne ferait qu'une bouchée tellement il est petit ou parce que Chippie veut dire bonjour à la jeune fille assise sur le muret et qui fume sa cigarette et dont elle obtient une caresse ; j'arrive enfin à l'appartement, je prends le sac, je repars, je repasse devant la jeune fille, j'arrive à l'école. Bien sûr la rentrée a sonné mais la concierge est dehors et ouvre les volets de sa maison. Elle me prend le sac et va le remettre à Axel.

Je fais demi-tour et je me surprends à marcher rapidement encore toute excitée ! Du coup je ralentis le pas et Chippie peut enfin profiter de sa promenade matinale.

Ben j'vous dis : je n'ai pas envie de ressortir ce matin !...

10:08 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

07/10/2008

Chippie

Chippie-71008J'ai craqué pour une jolie chienne de deux ans et je me demande si je n'ai pas fait une bêtise !
Dimanche dernier, la SPA organisait un vide grenier. Mon fils ainé et sa copine y sont allés le matin et quand ils sont revenus ils m'ont parlé de cette chienne, toute gentille.

Nous y sommes allés tous ensemble l'après midi. Quand je l'ai vue...... moi aussi j'ai craqué ! une belle chienne croisée Beauceron et Berger, robe noire et feu. Nous l'avons promenée, elle obéit un peu aux mots basiques. La fille de mon propriétaire, bénévole à la SPA, m'a loué les qualités de Chippie et m'a assuré qu'il n'y aurait pas de problèmes avec son père si je la prenais.

Elle est donc chez nous pour une période de quinze jours, en "famille d'accueil", le temps de voir si tout se passe ; l'adoption sera confirmée ou non par la suite.

Pour l'instant cela ne va pas trop mal ; elle est très gentille et relativement obéissante. L'apprentissage de la propreté est toute fois laborieux : je m'efforce de la sortir régulièrement mais cela n'empêche pas un pipi dans l'appartement ......

Comment cela se passera-t-il quand je retravaillerai ?.......

11:51 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |