21/10/2008

Le serpent se mord la queue

serpent se mord la queueQuand j'étais dans le Nord de la France et que j'envisageais d'expatrier ma personne et mes enfants dans les Hautes Alpes, je me suis bien sûr mise en peine de chercher du boulot, histoire de ne pas avoir galérer (hum .......). Régulièrement je surveillais le site de l'ANPE et j'envoyais des tonnes de candidatures spontanées ; et il est arrivé que j'envoie l'un et l'autre courrier chez un même employeur qui a refusé ma candidature.

J'ai finalement déménagé, j'ai trouvé un remplacement d'un congès de maternité. Une fois le contrat terminé, j'ai répondu à nouveau à une annonce de l'ANPE et l'employeur a refusé une nouvelle fois ma candidature. Le nom de l'employeur ne m'était pas inconnu : j'ai cherché dans mes archives et bingo ! j'ai retrouvé les lettres (spontanées et réponses à offre) que je lui avais envoyées alors que j'étais encore dans le Nord !.......

Par un bel après midi de mai alors qu'il pleuvait ........... Adecco (agence intérim) m'appelle et me propose une mission de remplaceemnt d'une durée de quinze jours chez .............. ce fameux employeur ! La mission se déroule relativement bien, même si le travail ne correspond pas tout à fait à ma formation mais qu'à cela ne tienne je suis trop contente de travailler. Une semaine après la fin de la mission, il me téléphone et me propose un CDI mi-temps parce que la l'employée en poste n'a pas souhaité poursuivre le travail après la fin de la période d'essai.

J'accepte. J'essaie de prendre mes marques, d'apporter un peu de neuf dans l'organisation bureautique mais je suis toute de suite freinée par un "Cela fait 20 ans que l'on procède ainsi, ça se passe bien, y a pas de raison qu'on change." Et toc ! je me sens prisonnière d'une routine à tuer toute bonne volonté d'innovation !

Un mois après, alors que je consultais le site de l'ANPE pour trouver un autre mi-temps ou un autre job, je me suis rendue compte qu'il cherchait une autre employée pour mon poste !

Trois mois plus tard, à la fin de la période d'essai, il m'a annoncé qu'il se passerait de mes services !....... C'était mi-septembre.

Ce matin, au courrier, je reçois une gentille lettre de l'ANPE me proposant du travail. J'étais déjà toute contente et fébrile de lire la suite ; Hé bien devinez chez qui l'agence veut me propose du travail ? Hé oui, chez ce même employeur !

La nouvelle règlementation pour lutter contre le chômage prévoit de sanctionner le chômeur qui aura refusé deux propositions "raisonnables" de la part de l'ANPE mais qu'en est-il de l'employeur qui recrute à tour de bras et "jette" les employées au bout de trois de périodes d'essai (d'ailleurs un essai de 3 mois me parait un délai bien long pour une simple employée) ?

23:21 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

y'a qu'une explication : le destin !
reste simplement à savoir, si toi, tu te plais à travailler là ...

Écrit par : pommefraise | 24/10/2008

Les commentaires sont fermés.