14/10/2008

Branle-bas de combat matinal

stressDébut de journée sur les chapeaux de roues !

Je passe sur la course du matin à la salle de bains : Entre maman et la fille il faut s'organiser ! Par contre il faut stimuler le petit : vas te laver les dents, laves toi, coiffes toi, mets bien ton pull,.... Moi je m'étais déjà bien démenée : rangement du lave-vaisselle, rechargement avec la vaisselle du petit déjeuner, préparation du sac de piscine et du goûter, dépôt du sac de piscine près de la porte d'entrée pour être bien certain de ne pas l'oublier en partant !

Enfin, la fille est partie au lycée et nous, nous sommes enfin prêts. Je mets la laisse à Chippie et zou nous voilà partis.

Arrivés près de l'école, Chippie avait une grosse envie .......... Je sors le "sac à crottes" de son étui, je ramasse sous les yeux écoeurés des passants (Ben oui M'sieur Dame, mais dans la rue il n'y a pas de chasses d'eau ; je suis propre  ; donc je ramasse ! Na !). Axel me demande pour traverser la route seul (le passage est protégé par des feux tricolores, et ici les automobilistes sont en général assez respectueux des piétons). Je le laisse faire mais arrivé au bord du trottoir il se retourne vers moi catastrophé ! Et là bingo ça fait tilt dans mon petit cerveau dont les neurones sont déjà emberlificotés tôt le matin dans les échaffaudages de plans pour me libérer de l'ANPE .......... : le sac de piscine est resté bien sagement près de la porte d'entrée de l'appartement ! Je rassure le petit et lui dit que je retourne le chercher tandis que lui se dirige vers l'école.

Je marche rapidement, tire sur la laisse parce que Chippie a envie de renifler cet arbre là, parce que Chippie a envie d'aller dire bonjour au gentil petit chien à sa mèmère dont elle ne ferait qu'une bouchée tellement il est petit ou parce que Chippie veut dire bonjour à la jeune fille assise sur le muret et qui fume sa cigarette et dont elle obtient une caresse ; j'arrive enfin à l'appartement, je prends le sac, je repars, je repasse devant la jeune fille, j'arrive à l'école. Bien sûr la rentrée a sonné mais la concierge est dehors et ouvre les volets de sa maison. Elle me prend le sac et va le remettre à Axel.

Je fais demi-tour et je me surprends à marcher rapidement encore toute excitée ! Du coup je ralentis le pas et Chippie peut enfin profiter de sa promenade matinale.

Ben j'vous dis : je n'ai pas envie de ressortir ce matin !...

10:08 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

quelle matinée!

Écrit par : madamedoel | 14/10/2008

Et... comment s'est passé le reste de la journée??? En général, quand ça commence comme ça, ça se maintient jusqu'au bout!
D'ailleurs, rien qu'à te lire, ça me fatigue tiens :-))) et j'aurais bien besoin d'une tite sieste...!
Je vais essayer de rattraper mon retard de lecture très bientôt, en attendant, porte-toi bien!
Gros bisous..

Écrit par : sans importance | 15/10/2008

Y a des jours comme ça qui commence ainsi!!
Moi à l'école, si le téléphone sonne dès mon arrivée c'est qu'il ne va pas arrêter de la journée! Hier pour la première fois depuis la rentrée, nous nous sommes demandé mon aide administrative et moi, ce que nous allions bien pouvoir faire ( il était 16h, fin des cours à 17h).Nous avons donc rangé des archives: on ne peut pas rester à ne rien faire, même une heure, alors je parie que le reste de ta journée fut du même tonneau, on ne se refait pas!!
Bon, aujourd'hui, c'est plus calme???
Elia

Écrit par : Elia57 | 15/10/2008

Si tu n'as pas envie de ressortir ensuite,
laisse-toi vivre... tout simplement...

Bizzz

Écrit par : Béa | 15/10/2008

héhé moi, ce matin, c'est n° 2 qui a oublié son sac de gym
en général, c'est tant pis
mais aujourd'hui, j'avais une couraterie à faire pour Monsieur
j'en ai profité pour repasser par la maison chercher le sac de gym
sac que j'ai remis au dirlo
suis simplement arrivée avec 1h15 de retard au boulot ...

Écrit par : pommefraise | 16/10/2008

Les commentaires sont fermés.