27/07/2008

Ma journée à Forcalquier

Forcalquier 1

Ce week je suis seule, mon fils aîné est chez sa copine et les petits sont encore en vacances avec leur père.

Il m'avait parlé du village de Forcalquier et de son marché provençal le samedi matin. Rester seule dans l'appartement un samedi me faisait peur, ne pas savoir quoi faire si ce n'est les tâches ménagères, ne pas savoir où aller...

Je me suis donc décidée à partir seule pour la journée vers Forcalquier.

 

Mais je n'ai pas emprunté le chemin direct, je suis passée par les petits villages, je me suis souvent arrêtée pour photographier le paysage : des oliviers (tiens cela me fait penser au texte que j'avais écrit il y a quelques années, il faudrait que je le retrouve), de la lavande, des vieilles maisons, ... Bref j'ai pris tout mon temps et fatalement je suis arrivée trop tard pour le marché. Ce n'est pas grave, il était le prétexte de la sortie ; je reviendrai le voir avec mes enfants et peut être avec Lui et les siens ...

Il était l'heure du déjeuner. J'avais d'abord envisagé d'acheter un sandwich mais finalement je me suis attablée à la terrasse de "l'Aïgo Blanc". La terrasse est accueillante, installée entre des bâtiments en forme de U, ombragée par des paillottes posées sur des arcades. Sur chaque table est posé un mini pot de fleurs et sur la mienne : de la lavande. Je promène mon regard autour de moi et je constate que je suis l'unique personne, seule à table. Les autres sont là en couple, en famille ou à deux. Cela me fait bizarre, je ne suis pas trop rassurée, j'ai l'impression d'être une bête curieuse même si l'on ne me regarde pas ; mais j'imagine ce que ces gens peuvent penser..... Comme dirait Lény Escudero dans un un autre propos "C'est la première fois que j'ose" manger seule au restaurant. Est-ce un signe de l'installation du célibat dans mon esprit ?... Je ne le souhaite pas.

J'ai commandé le plat du jour : brochette d'agneau parfumé à la coriandre fraîche - tomate provençale à la tapenade - frites accompagné d'un quart de rosé, d'une carafe d'eau et un café. Finalement je me suis détendue et j'ai apprécié ce déjeuner solitaire.

J'ai marché ensuite dans les petites rues de Forcalquier et je suis montée jusqu'à la citadelle et la chapelle Sainte Anne. De la haut, si le ciel avait été moins brumeux, l'horizon était à perte de vue. J'ai aperçu les domes de l'Obervatoire Saint Michel, là aussi Il devait toujours nous emmener.... En descendant, j'ai croisé une religieuse qui m'a dit bonjour avec un charmant sourire. Je l'ai retrouvée ensuite plus bas dans le village et nous avons discuté un peu tout en marchant...

J'ai photographié des heurtoirs de portes, des vieilles portes, ... Bref j'ai fait un peu ce que j'ai voulu et j'ai aimé cette sortie solitaire.

A mon retour, un gros orage s'était abattu sur la ville...... Je suis allée faire mes courses pour le week end et j'ai passé ma soirée seule ;

Un grand vide s'est installé en moi......

08:51 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Aimer une sortie solitaire n'est pas synonyme d'accepter le célibat... mais apprendre à t'aimer avec toi même est un fameux bon premier pas vers l'une ou l'autre entrée en relation tellement plus proche de tes souhaits à toi...

Je pourrais te dire "courage"... mais en fait, je crois que tu es vraiment sur la bonne voie !

Bizzz

Écrit par : Béa | 27/07/2008

Bonjour Merci pour ton commentaire. En réaction à celui-ci, j'aimerais te dire que je suis du même avis mais hélas, je n'ai aucune possibilité de le faire... Et pourtant, Dieu sait que j'ai des idées et que j'ai beaucoup d'attentions à lui offrir.
Bonne journée

Écrit par : Oli | 28/07/2008

Tu as déjà fait un premier pas, c'est positif d'avoir osé sortir seule et de passer la journée au gré de tes envies au lieu de rester seule chez toi entre tes 4 murs. Il faut que tu acceptes de n'exister rien que pour toi, sans pour autant renoncer à une vie à deux, mais vis pour toi d'abord!! merci pour tes comm ils me font chaud au coeur
Elisabeth

Écrit par : Elia | 28/07/2008

La solitude Bonjour,
La solitude n'existe pas pour les passionnés de la photo, de la nature, des éléments, elle ne reste que temporaire et laissera vite place à de nouvelles découvertes et joies. Avancer dans ses projets aide à construire et se découvrir autrement. Bon courage.
Martial

Écrit par : Martial | 02/08/2008

je conais tgrés bien Forcalquier! je vivais prés de Digne il y a encore un an et dans les hautes alpes à présent.
l'un des plu sbeaux marchés de provence mais pas en été, trop de monde, l'idéal, printemps et dés septembre, début octobre.

Écrit par : mimi | 13/02/2009

Hey, cet article est tout simplement super.

Écrit par : Nexus 6 sortie | 17/09/2014

Les commentaires sont fermés.