10/02/2009

Nouvelle adresse

nvelle-adresse

08:51 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/02/2009

Rendez-vous professionnel - 2ème étape

Je croyais m'être complètement plantée lors des tests ; je n'ai pas été parfaite loin s'en faut mais j'ai eu le plaisir, lundi, de recevoir un appel téléphonique pour m'inviter à un rendez-vous ce matin avec le Président de l'Association et la Directrice (que j'avais déjà rencontrée) dans les locaux du Conseil Général.

Compte tenu de l'emploi du temps chargé du Président, l'entretien a été limité dans le temps (10 mn) et j'ai pu croiser deux concurrentes. La prise de poste serait très rapide, dans les jours qui viennent. Je croise les doigts pour que ce soit moi quil'obtienne.

14:10 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

28/01/2009

Rendez-vous professionnel

J'ai rendez-vous à 9 heures en plein centre ville.....

Toute pimpante et bien maquillée, Les enfants dans la voiture, je dégivre les vitres. Le thermomètre indique une température négative de 10 degrés ! Il est 7h40.
Sachant que c'est le binz complet pour se garer en ville, j'avais décidé de déposer mon fils chez la maman d'une copine de ma fille pour 8 heures. Par la même occasion je dépose ma fille au lycée. Je me gare dans la rue adéquate, ma fille me souhaite bon courage et bonne chance et s'apprête à me quitter quand patatras je glisse sur une plaque de verglas ! Une belle "patate" au bas gauche et une belle éraflure au genou !
Heureusement, Patricia avait une paire de dim Up, de couleur noire,  en rab. J'avais une jupe noire et un cache coeur noir donc ça n'a pas trop choqué. Mais chapeau pour le début de la journée !

Patricia m'a fait rire un peu, m'a offert une tasse de café (en plus c'est une grande langue : y a qu'à écouter). J'avais donc heureusement prévu une marge importante niveau horaire et je suis arrivée avec 1/4 heure d'avance au RV. J'ai vu par la suite et par une oeillade discrète que la ponctualité, la présentation, la façon d'être avaient été notées. L'entretien s'est bien passé, j'étais détendue (et ça aussi ça avait été noté). Par contre, niveau test ça a foiré un peu ! Ça a commencé par une dictée pour évaluer l'orthographe ; ça pas de soucis ; mais après tableaux de calculs : subventions accordées, montant des factures payées par l'assoce, montant payé par le client, que pouvez-vous en conclure .........
Je n'ai plus trop la vivacité d'esprit ; c'est dingue comme 8 mois au chômage peuvent ralentir le cerveau ; pourtant je ne reste pas sans rien faire et j'exerce beaucoup mes neurones grâce notamment au sudoku ou à l'entrainement cérébral du Docteur Kawashima ...
A la fin de l'entretien, la Directrice a fait un bilan plutôt positif de notre conversation, malheureusement j'ai peur que ce soit minoré suite à la lecture de mes tests.

Voilà , je n'ai pas été à la maison de la journée ; quand j'ai repris mon fils chez Patricia nous avons convenu d'une journée couture toutes les deux : elle va me montrer le fonctionnement de ma machine à coudre et m'initier un peu à la couture ! Je suis contente ! Son appartement est super bien décoré par ses ouvrages un peu style anglais, canadien, j'adore.

Cet après midi je suis allée à mon cours de retouche photos à l'Université du Temps Libre ..... Ensuite, orthophoniste avec le petit, courses, ...


Il n'y a pas longtemps que je suis rentrée à la maison pour avoir le temps de me poser et écrire ici !

Que de changement dans ma façon d'être depuis quelques mois ! Mais le fond de mon cuoeur est toujours triste.

 

22:47 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

29/12/2008

Ressenti

Je sais ! Mon dernier article remonte à bien longtemps !
Tant de choses se sont passées ! j'y reviendrai plus tard.

Ce soir, je reviens d'une soirée chez Lui. Mes enfants ne sont pas là en ce moment et il m'a invitée ce soir à manger. J'ai hésité et finalement accepté......  Mais je savais ce que je ressentirais au retour!


Sentiment de frustration...
Tout a bien commencé même si je n'étais pas très à l'aise
Nous avons parlé de mon déménagement, de nos fêtes de Noël, de sa fille et de ses gros problèmes psy........ Nous discutions comme "avant", j'étais bien, et je crois que je commençais à espérer.... Mais lui par ses propos, par ses allusions me rappelait que je devrai repartir à la fin du repas. J'étais dans mon rêve et lui dans sa réalité.
Au cours du repas son fils a mis un DVD : le film "the wall" (Pink Floyd) et ont commencé à discourir entre eux politique, des références montrées dans le film et de personnalités que je ne connais pas.
J'ai ressenti un grand moment de solitude ; comme si j'étais ignorante de l'histoire face à ce gamin de 17 ans.
J'avais espéré autre chose de cette soirée !
Quand on invite on doit avoir en tête le bien être de ses invités, non ?

Grrr ! Je ne suis vraiment pas encore réellement détachée et je n'arrive pas à suivre le chemin de l'amitié sur lequel il veut m'entraîner. Je ne suis pas prête !

Le serai je un jour ?

23:42 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

24/11/2008

Fatiguée

Il y a des soirs, on a envie de tout envoyer promener !
Comme un ras le bol !
On se sent inutile et en même temps si on n'est pas là ou si on a un moment de fatigue et de "lâcher prise" l'appart part à volo.

Je suis fatiguée ! je prépare à nouveau un déménagement mais cette fois, heureusement (?) je reste dans la région : je déménage pour habiter une maison avec 4 chambres donc chacun de nous aura sa pièce, enfin ! Une jolie petite maison avec un petit jardin mais où je pourrai installer une table, des chaises et un barbecue pour l'été. Je suis contente. Le déménagement est prévu début décembre. Je prépare les cartons et je panique, je stresse, je râle parce que les gosses ne rangent pas assez vite et assez bien à mon goût .... Mais aussi je me dis que je m'installe ici. J'ai lu quelque part qu'il ne fallait pas regarder derrière soi mais avancer et se servir du passé pour rebondir ; Choisir d'être heureux, ne rien regretter, rebatir.

Il n'en reste pas moins que je suis seule "adulte" dans la famille et que tout gérer et assumer est particulièrement "usant" : je dois penser à tout et ne compter que sur moi même. Je fatigue.

Ces soirs là comme celui-ci j'aimerais ne pas être seule et avoir quelqu'un auprès de moi qui me rassure et me conseille.

23:04 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

23/10/2008

Solitude

Dire que je ne vais pas mieux serait faux.

J'avance, je vis, je m'occupe des enfants, nous allons nous promener, je cherche du travail, je fais des projets d'achats, deux fois par mois je participe à un club photo, je m'investis dans la décoration de l'appartement, cet après-midi j'ai fait connaissance avec ma nouvelle et première machine à coudre ....... Ce n'est pas triste et je ne suis pas prête à coudre quelque chose mais je devrais y arriver quand même un jour !

Bref je remplis mes journées et je ne m'ennuie pas mais je ressens encore de grands moments de solitude comme ce soir. C'est peut être à cause de l'hiver proche et du froid qui s'installe, la tombée de la nuit plus rapide et qui le sera encore plus ce week end avec le passage à l'heure d'hiver. Je ne le vois plus, je l'entends rarement au téléphone, j'arrive à jouer à cache cache et ne pas me retrouver au même endroit en même temps que lui. Je suis en train de tourner la page mais je me sens encore liée à lui. Une phrase qu'il a écrite à côté de son pseudo sur la messagerie instantanée a fait naître en moi un sentiment de jalousie : "Ne pas s'emballer, garder la tête froide, mais...... "c'est idiot car je ne sais pas de quoi il s'agit mais je me fais déjà tout un film et je me fais mal. L'autre jour j'étais en voiture et j'ai aperçu sa fille, la colère était toujours en moi même si elle laisse la place à l'incompréhension. Je ne peux pas encore les voir d'une façon sereine.

Il me manque. La "solitude" me pèse mais j'ai le sentiment qu'il faudra que je m'y habitue car je pense qu'elle est "mon compagnon" pour très longtemps.

23:04 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

21/10/2008

Le serpent se mord la queue

serpent se mord la queueQuand j'étais dans le Nord de la France et que j'envisageais d'expatrier ma personne et mes enfants dans les Hautes Alpes, je me suis bien sûr mise en peine de chercher du boulot, histoire de ne pas avoir galérer (hum .......). Régulièrement je surveillais le site de l'ANPE et j'envoyais des tonnes de candidatures spontanées ; et il est arrivé que j'envoie l'un et l'autre courrier chez un même employeur qui a refusé ma candidature.

J'ai finalement déménagé, j'ai trouvé un remplacement d'un congès de maternité. Une fois le contrat terminé, j'ai répondu à nouveau à une annonce de l'ANPE et l'employeur a refusé une nouvelle fois ma candidature. Le nom de l'employeur ne m'était pas inconnu : j'ai cherché dans mes archives et bingo ! j'ai retrouvé les lettres (spontanées et réponses à offre) que je lui avais envoyées alors que j'étais encore dans le Nord !.......

Par un bel après midi de mai alors qu'il pleuvait ........... Adecco (agence intérim) m'appelle et me propose une mission de remplaceemnt d'une durée de quinze jours chez .............. ce fameux employeur ! La mission se déroule relativement bien, même si le travail ne correspond pas tout à fait à ma formation mais qu'à cela ne tienne je suis trop contente de travailler. Une semaine après la fin de la mission, il me téléphone et me propose un CDI mi-temps parce que la l'employée en poste n'a pas souhaité poursuivre le travail après la fin de la période d'essai.

J'accepte. J'essaie de prendre mes marques, d'apporter un peu de neuf dans l'organisation bureautique mais je suis toute de suite freinée par un "Cela fait 20 ans que l'on procède ainsi, ça se passe bien, y a pas de raison qu'on change." Et toc ! je me sens prisonnière d'une routine à tuer toute bonne volonté d'innovation !

Un mois après, alors que je consultais le site de l'ANPE pour trouver un autre mi-temps ou un autre job, je me suis rendue compte qu'il cherchait une autre employée pour mon poste !

Trois mois plus tard, à la fin de la période d'essai, il m'a annoncé qu'il se passerait de mes services !....... C'était mi-septembre.

Ce matin, au courrier, je reçois une gentille lettre de l'ANPE me proposant du travail. J'étais déjà toute contente et fébrile de lire la suite ; Hé bien devinez chez qui l'agence veut me propose du travail ? Hé oui, chez ce même employeur !

La nouvelle règlementation pour lutter contre le chômage prévoit de sanctionner le chômeur qui aura refusé deux propositions "raisonnables" de la part de l'ANPE mais qu'en est-il de l'employeur qui recrute à tour de bras et "jette" les employées au bout de trois de périodes d'essai (d'ailleurs un essai de 3 mois me parait un délai bien long pour une simple employée) ?

23:21 Écrit par R dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |